Plus d’un milliard mobilisé en six mois par les banques et SFD pour financer l’agriculture

Plus d’un milliard mobilisé en six mois par les banques et SFD pour financer l’agriculture
10/01/2019 No Comments Actualités admin

Du 25 juin au 31 décembre 2018, le Mécanisme incitatif de financement agricole fondé sur le partage de risques (MIFA) officiellement lancé par le Président de la République Togolaise, a contribué à mobiliser la somme de 1.082.539.004 FCFA de crédits auprès de banques commerciales et systèmes financiers décentralisés établis au profit d’exploitants agricoles, d’acheteurs de produits agricoles et de promoteurs d’unités de transformation agroalimentaire entre autres.

Voulu par le Président de la République comme mécanisme de mise en œuvre du deuxième pilier du Plan National de Développement (PND 2018-2022) intitulé « Développer des pôles de transformation agricole, manufacturiers et d’industries extractives », le MIFA poursuit entre autres objectifs, l’accroissement du financement des banques et SFD au profit du secteur agricole. La contribution des banques au financement de l’agriculture togolaise était jusqu’au lancement du mécanisme de l’ordre de 0,3% alors que les activités dans le secteur agricole participent pour 40% à la constitution du PIB national selon les données macroéconomiques de 2017.

Près de 12 mille producteurs agricoles sur toute l’étendue du territoire national ont bénéficié de l’accompagnement financier des banques et systèmes financiers décentralisés au cours de cette période de six mois de même que des agrégateurs tels que les ESOP et bien d’autres qui ont eu d’importants financements qui leur ont permis d’organiser leurs campagnes d’achats de produits agricoles notamment le riz paddy, le maïs, le manioc et le soja.

Ces crédits de plus d’un milliard de francs CFA ont été mobilisés grâce à l’accompagnement des banques Orabank, BTCI, BOA et de la structure de mésofinance, SOGEMEF qui ont cru au MIFA.

Lire aussi  MIFA SA/Fonds Khalifa : Jusqu’à 25 millions de financement à un taux de 7,5%
Tags
A propos de l'auteur

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Open chat
En savoir plus